Aïkiken

La pratique des armes

Elle permet l’étude des Kyon (formes établies) dans lesquels les déplacements, les postures et l’ensemble de la gestuelle participent à développer concentration, habileté et force vitale.

Le boken (sabre de bois) est symboliquement relié au “Ciel”.

Il développe l’esprit de décision et la force interne.

Le Jo (bâton) est relié à la “Terre”.

Il développe souplesse, harmonie et fluidité.

La pratique du sabre de bois (boken) fait partie intégrante de l’apprentissage de l’Aïkido. Elle fait appel à des principes de non-opposition présents dans l’Aïkido en général. Il n’y a pas de « garde » en Aïkiken car le sabre est « source de vie ».

L’élève débutant apprend le maniement du sabre et la tenue « ferme et souple » que celui-ci nécessite. Elle est en lien avec la posture et l’étude des déplacements. L’apprentissage des kihon (enchaînements) constitue une logique de progression et d’intégration des techniques enseignées. Le boken est en relation avec l’énergie  ciel.

La direction des yeux est un point très important dans l’apprentissage. Sur le plan symbolique et énergétique, sa pratique régulière améliore considérablement la perception de soi, la force de l’esprit, la capacité d’action en générale. « l’Aïkiken contient les éléments nécessaires à l’expression et à la compréhension de la dimension spirituelle de l’Aïkido »

A. Cognard Le Nœud de la Ceinture Ed. Centon